PAROLES de PELERINS

Emilie
Saint Just salué
Nous allions le quitter.
Le carillon a sonné…
Et nous t’avons croisé…
Tu avais passé une bien rude journée
500 autres pèlerins déjà rencontrés
Et tu nous as offert l’hospitalité .
Il ne nous restait plus qu’à trouver la poignée !
La route qui nous emmenait nous as laissé bouche bée !
2 jours si doucement passés ,sous un  acceuil choyé.
Les corps reposés ,l’esprit apaisé ,
La route allons réemprunter.
Saint Bertrand, une promesse devenue réalité
Merci Maïté

Louis
L’étape a été longue aujourd’hui, mais après tout  , je l’ai voulu ainsi.
Mais les derniers kilomètres, et puis  la montée de toutes ces marches pour atteindre la ville haute sont terribles.
Quand on est pèlerin , on a le feu sacré , on va jusqu’au bout ,la tête haute, malgré la fatigue , la transpiration , le mal aux pieds !
 puis c’est le Presbytère :j’aperçois la  porte « halte pèlerins », elle n’est pas fermée à clé , il suffit de la pousser ; j’entre , personne !Mais quelle surprise !  Ce n’est pas possible ! On attend quelqu’un ! un ami ?  un frère ?
Non, tout cela est pour moi !  Ici,  c’est la maison du Bon Dieu ! ,et un ANGE est passé par là !
Et cet Ange s’appelle  MAÏTE. ! 

 

Marie – Ange 
Que dire ? sinon Merci.
Merci pour ce que tu es.
Merci pour ta présence sur notre chemin.
Merci de mettre tes dons et talents au service des pélerins, des souffrants, de tous ceux qui ont besoin d’un réconfort physique ou moral.
Que la force de ta résilience et de ta foi rejaillisse sur ceux qui ont la chance et le bonheur de te rencontrer, pour qu’ils repartent chargés d’amour, de bienveillance, de générosité, d’optimisme, qu’ils pourront transmettre et partager à leur tour.
Maïté, tu es une étoile de notre chemin, dans ce Piémont  Pyrénéen.