LA VOIE DE PIEMONT


L’EPOQUE ROMAINE

C'est l'époque de la conquête Romaine, ROME et son armée conquièrent tout l'Occident. Pour approvisionner son armée, et gérer tout cet espace, les ROMAINS entament , à la sueur et avec le sang de leurs esclaves, la construction des autoroutes de l'époque : les VOIES ROMAINES , ainsi que la construction (ou le renforcement ) de villes nouvelles ou anciennes.

 

De là , la création de la provincia ' La Transalpine' qui deviendra La Narbonnaise un peu plus tard.

Et c'est ainsi que l'on voit s'établir un réseau de voies reliant des villes plus ou moins importantes telles NARBO MARTIUS , CARCASSO, CONSORANI (St Lizier) , LUGDUNUM CONVENARUM(Futur St Bertrand de Comminges), AQUAE CONVENARUM (Capvern), OPPIDUM NOVUM (Lourdes), ILURO (Oloron),…..

Le réseau qui les relie , c'est déjà l'ossature d'un itinéraire de Piémont Pyrénéen.

 

LE MOYEN AGE

Avec le MOYEN AGE, on voit se développer l'exploitation des contrées. Des BASTIDES sont crées sur les axes de communication . On se déplace et la fièvre pèlerine commence à se développer.

Et ce flux de pèlerins emprunte les réseaux existants et va prier les saints des sanctuaires situés sur le trajet.( on honorera ST BERTRAND notamment) et les pèlerins passeront par le célèbre monastère de Saint Pé de Bigorre, puis par les hôpitaux de Mifaget optant ensuite soit tout droit, soit vers les vallées Pyrénéenne d'Ossau ( Gabas et Col des Moines) ou d'Aspe et du Somport.